Fête de Guru Purnima

Fête de Guru Purnima

Quand je vivais avec Papaji, j’avais encore de très gros problèmes avec mon père, et parfois je me tournais vers Papa pour qu’il vienne me dire que j’étais un bon garçon. Je suppose qu’il le savait.
C’était un jour spécial ; c’était le jour du Guru Purnima quand tout le monde donne une guirlande au Guru. Nous nous sommes tous mit dans la queue, chacun tenant une guirlande, et lentement nous nous sommes rapprochés de Papaji.
La procédure consistait à donner la guirlande à Papaji, à s’agenouiller, puis Papaji a enlevé la guirlande et l’a donnée à un assistant. Ensuite, il vous regardait dans les yeux un instant, puis vous rendait la guirlande. C’était très, très beau parce que vous aviez Papaji totalement pour vous pendant un ou deux instants.
Alors que je me rapprochais de plus en plus, je me remplissais à l’intérieur, me disant « Wow… c’est tellement génial. » Puis c’était mon tour. Je lui ai donné la guirlande, je me suis agenouillé et Papaji a remarqué une mouche au plafond. (rires) J’étais complètement annihilé… J’étais complètement annihilé… (rires). Il m’a fallu des jours pour récupérer.
Un maître comme Papaji, il sait exactement ce qui se passe, il connaît exactement vos attentes, et il ne vous les donnera pas. Il y avait d’autres jours que je me trouvais quelque part dans le coin, très, très heureux, en train de m’amuser, même pas intéressé à Papaji, et puis soudain, il s’est dirigé directement vers moi à travers la foule. Tout le monde s’écartait, puis il venait tout d’un coup se placer devant moi.
C’est merveilleux. Très douloureux et merveilleux. Si vous avez un problème d’autorité, c’est près d’un maître que ça explose vraiment.

John David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image