L'avoir - le perdre

L'avoir - le perdre

La partie la plus importante de mon histoire passée avec Papaji n’est venue que bien plus tard. J’ai réalisé que j’avais longtemps été dans le dilemme d’avoir l’air d’être « au-dedans » et « au-dehors » du Soi. Papaji disait souvent que le souvenir des expériences spirituelles n’était autre qu’un souvenir, que le passé.

J’étais assis dans la forêt et je me suis aperçu que l’esprit voulait revenir. Un sentiment de séparation s’était installé en moi. Je cherchais encore une fois des souvenirs d’expériences du Soi. Puis cela m’a frappé, réellement frappé : tous ces souvenirs étaient totalement inutiles.

J’ai alors compris ce qu’est la liberté de s’établir dans le non-savoir, la sagesse de Socrate. Toute cette histoire peut être oubliée et c’est totalement correct. Une pensée de séparation n’est juste que cela, une pensée.

Je pense maintenant que c’est la vraie compréhension : la Vérité est toujours avec nous. Ce n’est pas une question de sentiment élevé ou d’état d’esprit. C’est une question d’être complètement et absolument fidèle à soi-même.

En fait, « soyez ce que vous êtes ».

YOGI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image