Satsang Bedeutung und Termine in Köln

Blog

Enseignements spirituels
du cœur du satsang

Browse by Topic through the Archive

Spirituelle Retreats in Deutschland mit John David

dernier blog

Fête de Guru Purnima

Fête de Guru Purnima

Fête de Guru Purnima

Quand je vivais avec Papaji, j’avais encore de très gros problèmes avec mon père, et parfois je me tournais vers Papa pour qu’il vienne me dire que j’étais un bon garçon. Je suppose qu’il le savait.
C’était un jour spécial ; c’était le jour du Guru Purnima quand tout le monde donne une guirlande au Guru. Nous nous sommes tous mit dans la queue, chacun tenant une guirlande, et lentement nous nous sommes rapprochés de Papaji.
La procédure consistait à donner la guirlande à Papaji, à s’agenouiller, puis Papaji a enlevé la guirlande et l’a donnée à un assistant. Ensuite, il vous regardait dans les yeux un instant, puis vous rendait la guirlande. C’était très, très beau parce que vous aviez Papaji totalement pour vous pendant un ou deux instants.
Alors que je me rapprochais de plus en plus, je me remplissais à l’intérieur, me disant « Wow… c’est tellement génial. » Puis c’était mon tour. Je lui ai donné la guirlande, je me suis agenouillé et Papaji a remarqué une mouche au plafond. (rires) J’étais complètement annihilé… J’étais complètement annihilé… (rires). Il m’a fallu des jours pour récupérer.
Un maître comme Papaji, il sait exactement ce qui se passe, il connaît exactement vos attentes, et il ne vous les donnera pas. Il y avait d’autres jours que je me trouvais quelque part dans le coin, très, très heureux, en train de m’amuser, même pas intéressé à Papaji, et puis soudain, il s’est dirigé directement vers moi à travers la foule. Tout le monde s’écartait, puis il venait tout d’un coup se placer devant moi.
C’est merveilleux. Très douloureux et merveilleux. Si vous avez un problème d’autorité, c’est près d’un maître que ça explose vraiment.

John David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Crise planétaire et conscience de soi

Crise planétaire et conscience de soi

Crise planétaire et conscience de soi

Crise planétaire et conscience de soi

Je parle constamment de la conscience de soi, de la conscience de soi, de la conscience de soi. En ce moment, dans une petite ville balnéaire anglaise, sept des chefs de gouvernement les plus puissants se réunissent pour discuter du changement climatique. À l’exception de la Chine et de l’Inde, ce sont les sept économies les plus puissantes. Ils se réunissent deux fois par an.
La réalité du changement climatique est qu’à moins que nous ne réagissons de manière drastique, il pourrait en fait être trop tard. Trop tard pour? On risque d’avoir déjà détruit notre planète. Tu imagines? Nous, des êtres humains intelligents, nous avons en fait, sans nous en rendre compte, pas à pas, poussé l’effet du réchauffement climatique, qui est entièrement d’origine humaine, nous l’avons peut-être poussé à un point où il ne peut pas être arrêté, il ne peut pas être re-stabilisé. C’est de cela qu’ils discutent.
Ils ont décidé hier d’arrêter tout soutien à l’industrie charbonnière. Ils n’autoriseront plus de centrales électriques au charbon, à moins qu’ils ne disposent d’une technologie spéciale de capture du carbone. C’est vraiment drastique parce qu’en plus de cela, ils ont l’intention d’interdire toutes les voitures à essence et diesel sur les routes. Je suis sûr qu’Elon Musk, le pionnier des voitures électriques, est en train de se tordre de rire. Si cela se produisait réellement, ce serait un changement énorme en termes de gaz émetté qui provoquent le réchauffement de la planète. Cela aurait un effet énorme.

Qu’est-ce qui nous sauvera?

Cependant, il y a quelques mois, l’ancien président américain Trump a obtenu 75 millions d’Américains votant pour lui, heureusement le président Biden en a obtenu 81 millions. Heureusement, car si Trump avait été réélu, il aurait soutenu les industries du charbon et du pétrole et il niait complètement toute réalité de ce réchauffement climatique. Il disait: « C’est des conneries » , et il a retiré l’Amérique de l’accord mondial du climat. Même la Chine s’est associée à cette décision de freiner le réchauffement climatique. Mais si Trump avait été réélu et c’était si proche, tout cela aurait été réduit à néant pendant les prochaines 4 ou 8 ans.
Qu’est-ce qui nous sauvera? La seule chose qui nous sauvera c’est la conscience de soi. Rien que cela. Nous abattons des arbres par milliards, parce que nous voulons faire du bois. Nous ne pensons pas au réchauffement climatique lorsque nous brûlons la forêt amazonienne. En fait, le président brésilien a des idées similaires à Trump. Ddepuis qu’il est élu, une plus grande partie de l’Amazonie a été détruite, car il encourage même à le faire. Ce sont le genre d’idiots qui prennent des décisions dans le monde. Alors, qu’est-ce qu’on peut faire contre des idiots comme ça ? Seule la conscience de soi peut réellement y remédier.

Guérir nos traumatismes

Il y a un film sur les traumatismes, de Gabor Maté. C’est un grand être humain, incroyablement honnête au sujet de sa propre vie, de ses propres traumatismes, qui lui ont probablement été infligés par les nazis. À partir de ses traumatismes, la vie l’a emmené en voyage et on pouvait sentir son incroyable compréhension. Par sa conscience de soi, il soutient les gens de la rue. Des gens qui, même quand ils ne sont pas dans la rue, ne peuvent pas vraiment gérer leur vie. Aussi des prisonniers, étant mis en prison par la société, mais fondamentalement ils sont en prison pour les mêmes raisons pour lesquelles ces personnes sont dans la rue. Et pourquoi sont-ils dans la rue ou en prison ? Parce qu’ils ont été traumatisés en grandissant.
Le gouvernement américain parle constamment des drogues. Ils doivent mener une grande campagne contre la consommation des drogues et ils dépensent des milliards de dollars pour cette campagne contre la drogue. Dépensent-ils de l’argent pour savoir ce qui se cache derrière les drogues ? Ce qui se cache derrière les drogues, c’est que les gens sont complètement dévastés à l’intérieur, il y a tellement de douleur. Et pourquoi y a-t-il tant de douleur ? Aux États Unis la société est complètement injuste avec peu de services sociaux. M. Amazon dispose de 182 milliards de dollars, et quelques autres gars ont aussi ce genre d’argent et d’autres sont assis dans la rue et n’ont même pas d’argent pour acheter une tasse de thé ou obtenir des soins de santé décents. C’est ça, les Étas Unis, une société complètement injuste, et il n’y a pas de conscience. Il n’y a pas de conscience de soi.

Aimer la vie

La moitié de la population américaine est constituée de personnes qui éliraient réellement Trump. J’ai été choqué de voir la réalité du film de Gabor Maté, la réalité de ce film est qu’il y a un manque total de conscience de soi dans l’humanité. Et Gabor Maté fait un travail formidable mais quelle tâche ! Que devons-nous faire ? Nous devons créer une société saine pour soutenir des familles saines, pour soutenir des enfants en bonne santé. Et je vois que nous avons commencé. Notre communauté est un tout petit début, un oasis de vie consciente qui se répercute dans le monde. Je ne vois pas d’autre moyen. Si l’humanité ne change pas en devenant plus consciente, alors nous continuerons à faire toutes ces bêtises.

Il y a un très gentil Anglais qui s’appelle David Attenborough. Depuis soixante ans, il parcourt le monde pour réaliser d’incroyables films sur la nature. De très beaux films et la BBC le soutient. Il a maintenant 97 ans et il a réalisé une vidéo qui sera montrée lors de cette réunion de dirigeants mondiaux. Dans le film, il dit essentiellement qu’il est clair que nous détruisons vraiment le monde naturel à un rythme incroyable. Non seulement nous le faisons, mais nous sommes arrivés à un point, pense-t-il, que nous avons probablement plus ou moins déstabilisé la planète entière à un point tel qu’elle ne peut pas être sauvée.
David est un homme qui aime sûrement la vie, il aime sûrement la nature. Si vous avez vu ses films, vous sentez que cet homme est amoureux de la vie. C’est un être humain formidable, et il sent profondément à l’intérieur que nous avons réussi à pousser la situation probablement dangereusement près d’une limite, et peut-être que nous ne pouvons pas l’inverser, nous ne pouvons pas la résoudre. Malheureusement, on n’y est arrivé qu’au cours des cent dernières années. En 1915 il y a eu la première voiture, voire la production de masse des voitures. Donc, ça ne fait que cent ans qu’on a des voitures avec toute la pollution qui monte dans l’air. Que cent ans !
Parfois je me demande ce que je fais avec cette communauté ! Les lumières ont été laissées allumées à nouveau, ou des choses cassées traînent ou toutes ces choses qui se passent tous les jours dans cette communauté. Ensuite, je dois l’équilibrer. Je vois que si nous, les gars, ne pouvons pas nous entendre, si nous ne voyons pas l’importance de cela, alors au final, quel espoir y a-t-il pour l’humanité ? Parce que l’humanité, d’une certaine manière, ne veut pas vraiment savoir. Je ne connais pas les chiffres mais j’imagine que les ventes d’alcool montent en flèche, les gens veulent juste se saouler et ne penser à rien. Ils veulent regarder la télévision pour le dernier match de sport parce que toute l’industrie des médias nous nourrit pour rester endormis.
La Communauté Open Sky House est un refuge pour ceux qui souhaitent s’engager activement, élever leur conscience et contribuer à une transformation de la planète. Pour trouver un équilibre qui montre que nous, les humains, faisons un avec la nature, nous ne sommes pas séparés. Pour voir que cet équilibre doit être à l’échelle planétaire pour le bien de la nature dont nous faisons partie. Sur notre chemin individuel, nous devons devenir calmes et silencieux à l’intérieur, à l’aide de la méditation. Pour inclure la conscience de nous dans notre vie quotidienne afin que nous puissions être présents au cour de cette vie.

John David, Juin 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


blogs mixtes

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Blog Posts

L’amour est

– Un poème sur l’amour authentique

L’amour est
Seul l’amour est
L’amour déplace les feuilles au vent et les planètes dans l’univers
Tout est AMOUR et tu es cet AMOUR

Blog Posts

Fête de Guru Purnima

Quand je vivais avec Papaji, j’avais encore de très gros problèmes avec mon père, et parfois je me tournais vers Papa pour qu’il vienne me dire que j’étais un bon garçon. Je suppose qu’il le savait.

C’était un jour spécial ; c’était le jour du Guru Purnima quand tout le monde donne une guirlande au Guru. Nous nous sommes tous mit dans la queue, chacun tenant une guirlande, et lentement nous nous sommes rapprochés de Papaji.

Blog Posts

Quel est le but de la vie?

Ma compréhension est que le but de notre vie, s’il y en a un, est de réaliser le Soi. Cela signifie que nous voyons que l’ego, le film de notre vie, n’est pas qui nous sommes. Quand cela est clairement vu, tout change profondément.

Blue Portrait of Rajneesh Bagavan
Blog Posts

Les dix commandements d’Osho

Vous avez demandé mes dix commandements. C’est une question difficile, parce que je suis contre toute sorte de commandement.
Pourtant, juste pour le plaisir.

Comment trouver l’amour?

«L’amour n’est pas un sentiment, c’est l’essence de qui nous sommes.»

Qu’est-ce que l’amour exactement? Il est très, très difficile d’en parler. Je peux peut-être commencer par parler de ce que l’amour n’est pas, parce que l’amour n’est pas toutes les chansons d’amour, toutes les histoires d’amour romantiques, tous les drames télévisés.

Troisième patriarche chinois du Zen

Le Grand Chemin n’est pas difficile
pour ceux qui n’ont pas de préférences.

Lorsqu’il n’est attaché ni à l’amour ni à la haine,
alors tout est clair et non déguisé.

Les limites de l’intellect

Bien sûr, je respecte le fait que tout le monde ici a lu les mêmes livres que moi. Nous lisons tous les mêmes livres, donc nous savons tous ce qu’ils disent, mais bien sûr, nous ne «savons» pas vraiment en lisant des livres.

Blog Posts

Lever du soleil

SOUDAINEMENT LE CHANT
DES OISEAUX AU LEVER DU SOLEIL
PÉNÈTRE MON ÊTRE

LA CONSCIENCE
D’UNE PUISSANCE SUBTILE
LE SOLEIL DU PETIT MATIN

Blog Posts

La réelle Transformation vient de l’intérieur

CH : Je suis très touché.
JD : Oui.
CH : Il y a un désir profond de vivre vraiment, de se connecter et de partager. C’est très, très fort, je ne m’y attendais pas.
JD : Cela vient juste après cet exercice de dix minutes ?

Blog Posts

C’est mon travail de te détruire

Puis, un jour, ce fut un grand bouleversement. Je ne l’oublierai jamais, jamais jusqu’à aujourd’hui. Il était assis en tailleur sur son lit, j’étais assis par terre à l’hôpital.
Il a tracé une ligne et a dit : « Regarde ». Il l’a dit d’un ton bourru. « Regarde, ceci est une ligne.

Blog Posts

Rencontre avec Papaji

Je suis arrivé à Lucknow le 25 mars 1986. Je me souviens encore de cette première rencontre fatidique avec le maître comme si c’était hier. Je suis entré dans sa petite chambre et il était assis sur son lit. C’était un homme grand et imposant avec un beau visage et de grands yeux incroyablement lumineux.

Crise planétaire et conscience de soi
Blog Posts

Crise planétaire et conscience de soi

Je parle constamment de la conscience de soi, de la conscience de soi, de la conscience de soi. La réalité du changement climatique est qu’à moins que nous ne réagissons de manière drastique, il pourrait en fait être trop tard. Trop tard pour? On risque d’avoir déjà détruit notre planète. Tu imagines? Nous, des êtres humains intelligents, nous avons en fait, sans nous en rendre compte, pas à pas, poussé l’effet du réchauffement climatique, qui est entièrement d’origine humaine, nous l’avons peut-être poussé à un point où il ne peut pas être arrêté, il ne peut pas être re-stabilisé. C’est de cela qu’ils discutent…

Blog Posts

Mon deuxième dialogue avec Papaji

Sur mon dernier blog j’ai publié cet échange entre Sosan et son maître Huike.

Apparemment, Sosan a passé six ans avec Huike qui avait reçu la transmission de l’enseignement du Bouddha de Bodhidarma.

Realisation, when totaly is the end of every doubt. but thats rar
Blog Posts

Réalisation et doutes

Quelqu’un comme Ramana Maharshi ou Eckhart Tolle – que je connais assez bien – qui a réalisé le Soi et c’est fini – fin des doutes, fin de tout, fin des vāsanā, des tendances – est très très rare. C’est un événement très très rare.

Blog Posts

Soyez ce que vous êtes

J’ai observé parmi les chercheurs spirituels, qu’il y a une certaine confusion sur le sujet du changement. Souvent, les gens qui ont des aperçus – des moments où l’identification avec les pensées, les émotions et toutes les choses qui normalement attirent les gens – s’effondrent.